04/08/2017

[De vous à moi] Notre jour (presque) parfait + astuces pour organiser son mariage!




Le soir de notre 7ème anniversaire de rencontre, voila l'homme, tout stressé dans son pyjama, s'approcher de moi avec une espèce de boite de bijouterie de grande surface.
Il l'ouvre et me dit: "est-ce que tu veux que l'on se mari?"
Sur le moment le temps fait "pause". Et repasse dans ma tête tout un tas de truc. 
Déjà, je suis choquée. Bin oui, je ne m'y attendais pas du tout, et il faut dire que "notre" journée, n'avait rien de féerique. Alors conclure cette journée banale avec une demande comme celle ci...



Devant mon silence, l'homme se glace! "BIN REPOND!!" me dit il à 2 doigts de remballer le bijou.
Forcement la réponse est oui! je n'aurais pas passé toutes ces années à travailler mon couple corps et âme pour en fin de compte dire non à une promotion hein! (faut pas déconner)



Donc nous voila fiancé, lui et moi. La date est fixée la plus proche possible de notre anniversaire de rencontre. Apres tout, nous venons de passer 7 années ensemble à tout partager ou presque, alors pourquoi oublier cette date au profit d'une autre? Dans 2 années complètes, nous y seront.



"2 ans? mais pourquoi aussi loin!"
D'une part parce que nous avons déjà quelques mariages proches pour l'année prochaine, que nous voulions une date très précise, et que nous je veux avoir assez de temps pour tout préparer, planifier, réserver le mariage rêvé! Et j'ai bien fait...



Réserver si tôt m'aura permis aussi et surtout de pouvoir avoir le temps de trouver les prestataires parfait pour ma journée. En effet, il ne faut pas se leurrer, les "meilleurs" (et pas forcement les plus chères hein, je le sais que trop bien) sont pris environ 18 mois à l'avance, encore pire pour la haute saison... (haute saison= mai à septembre).
Et surtout on a le temps de comparer, de visiter, d'étudier, de calculer etc... et d'accepter des devis sans avoir le couteau sous la gorge!
Donc conseil N°1: « La plus coûteuse des dépenses, c’est la perte de temps. »  - Théophraste (je suis sur que tu as lu "théophase"!)

Plus tôt tu rentres dans le vif du sujet, plus tu sera serein-e, et 2 années ce n'est pas si long que ça, tu verra...



Viens ensuite (ou presque en même temps) la liste des invités.
Tu as trouvé l'endroit idéal, mais il ne prend que 80 couverts et belle maman veut absolument inviter l'ancienne Nounou de l'homme de quand il avait 7 ans? (avec son mari et ses enfants tant qu'à faire) Mamie aimerai bien inviter ses cousins qui vivent à 780km?
Sauf qu'avec tout ce monde, cela fait environ... 192 personnes...



Si tu ne te sens pas de taille à affronter qui que ce soit et à te "battre" pour n'avoir au repas que les gens qui te sont chères, joue la comme au poker, au bluff...
Réserve la salle trop petite pour accueillir tout le monde, et dans l'idéal essaye de payer la nourriture de chaque invité au repas.

Ainsi:
-d'une part, tu évitera avec subtilité et force le fameux: "Mais je payes mes invités moi!" (Diantre, c'est mon mariage, pas une cousinade au restaurant!)

-d'autre part, le lieu ne peux malheureusement accueillir que la famille proches et vos amis, vous avez d'ailleurs du renoncer à inviter certains collègues qui comptent beaucoup à vos yeux (c'est pas vrai mais personne à part vous ne le saura jamais)



Donc conseil N°2: "Pour vivre heureux, vivons cachés"
Ne montez pas au créneau dès que quelqu'un souhaite mettre son grain de sel dans VOTRE mariage. Il existe de trop nombreuses raison de virer au rouge, alors dans l'idéal, essayer d'éluder toutes les sources de conflits. Soit en contournant le problème avant qu'il ne se présente (comme avec la taille de la salle par exemple), soit simplement en ne partageant rien. tout simplement. Il y aura toujours à redire (forme/taille de la robe, des chaussures, de votre coiffure, buffet chaud/froid/service à table/couleur des nœuds papillons des serveurs, pièces montée, dragées, ou même la musique!)

Si vous êtes comme moi, en besoin de contrôle et d'organisation, ne nommez que 2-3 loyaux soldats qui seront au courant de tous vos agissements, du déroulé de votre journée, et qui ne vous jugerons jamais, pour le reste, donnez vite fait un petit os à ronger quand on vous pose des questions, mais surtout, restez évasif-ve. Par exemple, la phrase "on va faire à notre image" permet d'obtenir en retour un "et vous avez bien raison" et donc de clore la discussion assez poliment, sans avoir eu besoin de donner la moindre explication ou information! Malynxe le lynx!

J'ai fait l'erreur et croyez moi, j'ai passé pas moins de 100 weekend de ma vie à me justifier sur le fait que je voulais des macarons pour la pièce montée, que non il n'y aurait pas de dragées comme cadeau, que oui, l'église que l'on a choisi nous convient parfaitement, et que non, pour le repas, nous ne forcerons pas les gens à se serrer comme des sardines justes pour placer des gens qui nous avaient vite fait invité au mariage de leurs enfant 4 ans plus tôt... (et 100 weekend, c'est looooong...)

Voila qui est dit! 


Tu vas très vite devoir choisir tes témoins, soit c'est évident pour toi, et la pas de problème, si par contre tu doutes ou tu te sens obligé de prendre une personne, par contre la ça sens pas bon.

Voici le rôle du témoin, histoire de t'aider dans ton choix:
C'est celui qui te connais le mieux AUJOURD'HUI. Pas en maternelle ni quand vous avez passé votre BAFA en 2006, mais bien la personne que tu es aujourd'hui.
Dans l'idéal cette personne connait aussi ta moitié, et sa personnalité. Ça n'est pas forcement la personne qui vient bruncher tout les dimanches, mais plutôt celle qui te passerai un savon le jour où on te retirera ton permis suite à la perte de tes points, et l'amis qui te filera un plaid et un coussin si tu débarquait en pleine nuit à 3h58 sans donner d'explication. Tu vois le genre? Bien souvent ce sont les personne de la famille, pas forcement les frères ou sœur, mais ça peux aussi être les cousins/cousines, les oncles/tante etc...

Il devra plus s'investir pour TON mariage que pour le sien. Son rôle est clairement d’être ton cerveau, ton unité centrale, le coordinateur. Le jour J, tu aura autre chose à penser que "où sont les cotillons pour la sortie de mairie?" et ça sera à lui de savoir, de les avoir déjà dans son coffre et de trouver une personne de confiance pour l'aider à les distribuer avant que les mariés ne sortent. C'est un exemple parmi d'autre, mais c'est lui aussi qui va conserver les règlements des prestataires qu'il faut régler le jour j! (comme la nounou si tu en prévois une, la maquilleuse, le fleuriste, ou une animation particulière) On a connu mieux que de devoir sortir son chéquier en tenue de balle, alors que Jean Pierre danse avec un balais à frange! (Sacré Jean Pierre!)
Prévois tout, lui, exécutera! 
Il sera normalement à la fin de la journée, bien plus fatigué que toi, et tu ne le remerciera jamais assez de la preuve d'amour qu'il t'aura donné ce jour la. (si le cœur t'en dis, n’hésite pas à le remercier en public histoire qu'il comprenne que tu n'aurais très certainement pas réussi sans lui! ou si tu es trop timide, écrit lui une belle lettre que tu pourra lui remettre le soir même ou le lendemain matin!)

Ce sont tes témoins qui vont organiser ton enterrement de vie de garçon / jeune fille.
L'idéal étant, si tu en a plusieurs, de faire en sorte que tes témoins se connaissent un minimum et/ou qu'ils connaissent les personnes que tu invitera pour cette journée/soirée/weekend. 
Et puis si tu as bien choisi, tu ne devrais pas te retrouver à faire des choses que tu n'aimes pas ou que tu trouves ridicules. (d'ou l'importance de choisir des personne qui connaissent tes goûts ACTUELS. Oui c'est très drôle de faire des ballons avec des capotes quand on a 18 ans, mais surement beaucoup moins de se promener avec un pénis géant en centre ville quand on a 32 ans...)

Enfin, normalement ton témoin devra aussi être ton conseiller de vie. Pas seulement ton bras droit pour le jour j. C'est la personne à qui tu pourra confier tes problèmes de couples (tout le monde en a un jour), et qui en retour te réconfortera, te suggérera certaines pistes, dans l’empathie totale. Si demain tu venais à te séparer de ton conjoint, cette personne souffrirai au moins autant que toi. Elle essaierai de recoller/réparer ce qui peux l’être, et saura s’effacer si cela est nécessaire. En bref, c'est le témoin de votre amour, le garant de sa longévité.


Ensuite niveau prestataire, je te donnerai 1 seul et unique conseil: 
Préférer les souvenirs à l’éphémère.

A moins d'avoir une passion absolue pour un modèle de voiture en particulier qu'il te faut IMPÉRATIVEMENT ASSOUVIR UNE FOIS DANS TA VIE, rien ne vaut le confort de la berline de tonton Jean Marc pour ce jour la.
Tu va rester debout une bonne partie de la journée, tu va piétiner, tu va surement avoir quelques coups de chaud à divers reprises pour gérer les impondérable, alors crois moi quand je te dis que pouvoir rentrer dans cette spacieuse voiture climatisée avec chauffeur au sourire béat n'a absolument aucun prix!

Donc au lieu d'invertir, parfois beaucoup d'argent, dans une voiture vintage qui va crever sur l'autoroute (oui oui, on a crevé sur l'autoroute! coucou aux voitures qui passent, en robe de marié sur la bande d’arrêt d'urgence... et merci à ceux qui nous suivaient!), garde cet argent pour quelque chose de plus durable, comme par exemple le photographe!
Parce que clairement, après, une fois que tout le monde est rentré décuver chez soi, il va te rester quoi? (à part ton jupon pour pleurer dedans?) Rien d'autre que tes photos, alors si elles sont moyennement passables, peu nombreuses, et va savoir pourquoi, ORANGE! je te laisse imaginer le temps que tu va passer cachée sous ta robe à sniffer la dentelle...
Tu préfères une déco minimaliste et t'offrir de somptueuses chaussures?
Très bon choix! ta déco ensuite tu te la traîne comme un boulet pendant des mois (voir de années #truestory) parce que c'est TA déco! et tu ne peux pas non plus décorer ta maison avec les 280 lampions en papier de ton mariage... Tandis que tes chaussures, tu peux les reporter à nouveau, et si ce n'est pas le cas, tu peux les exposer comme un jolie souvenir dans ton coin dressing!
Apres c'est à chacun de voir, mais vraiment, pense bien à ce qu'il te restera après!
Parce qu'il y a un après, et il est souvent rude...
(ça s'appel le wedding blues!)

Tu l'aura compris petit lecteur, organiser un mariage, le sien, n'est pas de tout repos! (mais je pense que tu le savais déjà!)
Je te passe les détails sur comment choisir son traiteur, son DJ,  les conseils morpho pour les tenues etc... je ne suis pas wedding planner, et il existe autant de variante que de mariés, donc commence déjà par les quelques indications que j'ai pu te donner plus haut, ça "débroussaille" déjà le plus gros, crois moi!

Si tu as des questions, hésites pas à me les poser en commentaires juste en dessous, j'y répondrais avec grand plaisir!



A&D - 14/06/14
thème "Roses rouges et dentelle"






L

O

V

E

<3




bouquet mariée

Lui
Elle


Souliers Elle
Souliers Lui


Places réservées!

Boite à alliances

livret cérémonie

Bar à bonbons

Cartes postales en guise de livre d'or

Plan de table dans vieille valise

Roses suspendues

Table d'appoint

Détails dos

Bouquet mariée


Merci à nos principaux prestataires!
Photos: Utopik photos
Lieu: Domaine St Jean de Chepy
Fleurs et décoration florale: Papyrus fleurs, 38450 VIF
Traiteur et animation musicale proposée par le lieu de réception.
Animation musicale pour vin honneur: Adèle Bracco, guitare/voix.
Robe de mariée: Nuptialine
Costume marié: Smoking Hugo Boss

Et bien sur: Pinterest! (ahah, on s'en doutait pas!)




28/07/2017

[JE ME SOIGNE] Les Jus de fruits frais

[JE ME SOIGNE] parce que lorsque l'on est fainéante, il faut bien parfois prendre un peu soin de soi...
***********************************




Après une journée harassante parmi d'autres, tu te promènes sur les réseaux sociaux (comme d'hab) et tu vois défiler toutes ces idées de snacks/petits déj/boisson "Healthy", et qui font d'ailleurs drôlement envie!

Et puis tu regardes ta cuisine depuis ton canapé et tu aperçois au loin ta centrifugeuse. Celle la même que t'a offerte ton homme pour l'un de tes anniversaires tu ne sais plus trop quand (et d'ailleurs tu ne sais toujours pas pourquoi il te l'a offerte!)
Quoi qu'il en soit, elle est là, à attendre, à vieillir sagement sous une légère couche de poussière qui lui donne le teint grisonnant.
Puis, sans trop savoir comment ou pourquoi, tu te dis qu'il est temps de consommer un peu plus de nourriture saine, et que demain c'est le jour parfait! (wtf dans ta tête là???)

"Aller c'est partie, demain matin et chaque matin de la semaine je me prépare un jus de fruits frais!"

Je t'entends encore le dire! Bon, sur le principe, pourquoi pas! Après tout, tu as tout à disposition, et tu n'as rien à perdre, et comme c'est nouveau pour toi, tu es prise dans ton élan d'envie et de motivation!
Tu prépares donc tes fruits pour le lendemain matin, et une petite liste d'autres fruits pour la semaine à acheter.

JOUR 1 - RDV EN TERRE INCONNUE

Dans le frigo il te reste 2 pommes et 2 mandarines .
C'est partie!
Ta centrifugeuse retrouve des couleurs d'être à nouveau sollicitée, et toi tu as hâte de déguster ce jus bien frais, en mode "c'est moi qui l'ai fait!"
Tu remplis ta gourde de ce nectar, et tu files au boulot.
Une fois arrivée, tu brandis ton récipient comme un trophée! oui, toi, Mme La Fénéante, tu as eu pris le temps ce matin de te préparer ton jus! 

**MARCHE LA TETE HAUTE COMME UNE GUERRIERE**




Puis tu t'assois à ton bureau et commences à boire, les lèvres délicatement posées sur le goulot, les papilles en émois prêtes à recevoir de fraîches informations, la gorge nouée de soif et d'envie.

Et bien, tu n'es pas déçue pour le coup! ce jus est très bon, doux et sucré, oh wait, TROP sucré!
Oula, qu'est-ce qu'il se passe?
Attend voir? ah bah oui, c'est bien ça, tu es bourrée!

Voila voila. Tu es bourrée avec du jus de fruit. 
Ton cerveau n'est tellement pas habitué à recevoir tant de sucre d'un coup, à jeun, en semaine, qu'il vrille complètement. Alors maintenant va faire comprendre à ton patron et tes collègues que tu as besoin d'un peu de temps pour "décuver" un lundi matin à 9h08... à cause d'un jus de fruit!
(petit lecteur, si tu me crois pas, je te jure sur ma vie que c'est vrai!)

Dans ta tête tu commences déjà à faire le point sur ta vie. Ta vie touuuuuute entière. 
Comme quoi, un jus de fruit peux parfois t'éviter une psychanalyse...

Bref, la journée passe, tu n'aura bu que 200ml sur les 500 prévus.
Mais tu t'accroches! Après tout, ce n'est que le premier jour et il existe une multitude de jus différents possibles!
Tu t’arrêtes donc comme prévu pour acheter quelques fruits différents pour le reste de la semaine.

JOUR 2- L’ACIDITÉ

Aujourd'hui on tente un jus "détox" à base de:
1 pomme + 1 citron + 1 orange + 1 pamplemousse.

Ceux qui ont déjà essayé doivent être mort de rire devant leur écran, mais laissez moi poursuivre, c'est encore pire que ce que vous pensez.

Donc, te voici aujourd’hui avec un jus fait pour "te purifier de l’intérieur".
La pomme servira à ajouter un peu de sucre au goût car le pamplemousse + le citron, c'est quand même bien acide!

Aujourd’hui comme hier, te voila partie fièrement avec ta boisson du jour sous le bras, toujours en marchant d'un pas décidé et la tête haute.
Oui, c'est déjà le deuxième jour et rien ni personne ne pourra se mettre en travers de ton chemin pour réussir ton défis. (pour rappel, c'est juste boire du jus de fruit 5 matins de suite hein).



Ce matin à nouveau, tu commences à boire, et dans ta tête tu imagines déjà l’intérieur de ton corps te remercier pour tous ces nutriments essentiels que tu lui donnes. Tu imagines déjà ta peau d'orange sur tes cuisses disparaître tout bonnement, tes jambes dégonfler à vue d’œil, et ton teint devenir aussi doux qu'une poupée de porcelaine.
Non non, tu n'extrapoles pas du tout du tout.

"Roooh m**de! il est super acide celui la!"

Bin oui, c'est des agrumes, tu t'attendais à quoi franchement? C'est pas du Mc Flurry Oreo le bordel hein!

Si vraiment c'était si bon, tu te doutes bien que tout le monde en boirait un grand verre chaque matin et chaque soir!
Tu vas ajouter discrètement une dosette de sucre dans ta potion et tu décide que quoi qu'il arrive tu finira ta bouteille aujourd'hui. Apres tout c'est rien 500ml!!

A midi, tu as tout bu. Et la où tu pensais que ton corps allait te remercier, voila qu'il s’énerve le bougre! Il n’arrête pas de hurler à la mort, et en tendant un peu l'oreille on peut distinguer quelques mots... 
"Pourquoi tu fais çaaaaaaaa!" semble jaillir de ton estomac, ou de tes intestins, on arrive pas trop à savoir. Ou alors de tes reins?

Tu pars déjeuner, le palais brûlé par l'acidité, l’estomac noué et en mode jaccuzzi, les intestins tellement désinfectés qu'ils resterons contractés pendant 3 jours, et la vessie qui ne cessera de se remplir jusqu'à 4h du mat la nuit suivante...
En bref, tu remets en doute l'existence même de l'univers et tu te dis que tu es peut être dans la matrice en fait.
Tu aperçois une lumière blanche dans le noir... "Dieu, est-ce que c'est toi?"

JOUR 3- LE NÉANT
voila, c'est fini

FIN

En vrai, tu n'as pas la force ce matin, tu as passé la nuit à faire pipi toutes les 30 minutes et tu n'as clairement pas envie de boire à nouveau le moindre jus, et encore moins d'agrumes.
Tu vas manger un Kitkat plutôt. C'est bien le Kitkat. Et puis le chocolat c'est plein de magnésium. C'est bien le magnésium.


Un jour c'est sûr tu reprendra ta vie en main et vivra de façon beaucoup plus seine.
Mais pas demain. Demain y'a raclette.
(oui ça se mange en juillet aussi la raclette)


[J'ai la Flemme]

21/07/2017

Comment réussir sa vie. (enfin.)




Un beau jour, alors que tu te ballades tranquillement sur les réseaux sociaux, tu prends soudain conscience que tu n'aimes pas ta vie.

L'un de tes potes a posté les photos de son super mariage, avec ses jolies marmots en enfants d'honneur, et toi, tu pinailles dans ta vie de couple (on peux même dire qu'elle est inexistante)

L'autre collègue est partie en sac à dos 6 mois pour découvrir le monde, et tes dernières vacances en Ardèche ne t'ont pas donnés le grand frisson attendu.

Et puis il y a l'autre là, le gars que tu détestais au lycée, qui arrêtait pas de se foutre de toi, qui aujourd'hui est 2 semaines par mois en déplacement à l’international pour son boulot, boulot qu'il adore et qui a l'air "tellement épanouissant"!

Enfin, il y a ton gentil rival, celui qui mange comme toi, vit comme toi, fait aussi peu de sport que toi, fréquente les même lieux que toi, mais qui à un corps de rêve, quand toi tu galère à fermer ton jean fétiche (bin oui, mais la vendeuse avait dit que c'était pas ta taille aussi!) en plus il est super sympa et tes potes ne comprennent pas pourquoi tu l'aimes pas trop trop... et à vrai dire toi non plus.

Tu éteins l'écran de ton téléphone, et tu commences à cogiter.
"Mais où est-ce que ça a merdé?"

Après tout, tu es gentil, intelligent, charmant, très bon camarade, et assez généreux.
Alors pourquoi toi, tu bloques? tu stagnes?

Et puis une petite voix intérieure te rappel: "Tu ne connais pas toute la vie des gens!"

Mais oui! c'est exactement ça!
On ne peux pas comparer sa vie entière à des bribes de petits morceaux de vie d'autres personnes! On ne voit pas leur vie dans son ensemble!

Ton pote fraîchement marié,  connait des problèmes de couples très importants. Ils se sont mariés pour tenter de raviver la flamme de leur amour, mais il semblerait que l'arrivé coup sur coup des 3 enfants ait eu raison de leur amour passionné. 
Ils n'éprouvent aujourd'hui l'un pour l'autre que de l'affection platonique, comme s'ils étaient babysitter professionnel de leur propres enfants, en 24/24.
Oui ils font régulièrement chambre à part, et ne partagent plus rien d'autre que les moments avec les enfants.


Ta collègue qui est partie en sac à dos ne trouvait pas de boulot. Et pas de moitié non plus. L'ambiance chez elle était trop lourde à supporter, alors plutôt que de suivre une thérapie pour s’alléger de tous ces fardeaux, elle a préféré chausser ses pompes de marche, a acheté un billet d'avion pour les Andes et est parti comme ça, sans se retourner, comme pour ne pas voir que les fantômes du passé partaient avec elle.
Comme toi, elle rêve du grand Amour, celui qui pourrait la faire s'installer à un endroit fixe, pour le reste de sa vie, tout en donnant l'impression de voyager chaque matin.
Comme toi, elle rêve de ce job qui lui donnerai les frissons à chaque nouveau succès.
La seule différence, c'est que, contrairement à ce que l'on pourrait croire, elle n'a pas de véritables amis à qui se confier, avec qui  improviser des sorties de dernière minutes (les meilleurs). Elle n'a même pas d'animaux, elle ne se sent pas assez digne de les accueillir. Elle est triste, et chaque jour elle lutte contre l'obscurité. C'est pour cela qu'elle est parti chercher la lumière sur la route.


Jean Rénald tu le détestes. oui vraiment. Mais lui se déteste encore plus.
Il passe sa vie à bosser comme un forcené. Oui il voyage, mais visite très peu (forcement, il bosse!). Et puis on a connu un peu plus glamour qu'un port de marchandises un dimanche de Novembre... 
Depuis que sa femme est enceinte de son premier enfant, il panique et s'en veux de ne pas être la. En même temps, c'est son salaire qui fait vivre confortablement sa famille. Donc il est coincé.
Il n'a pas d'autres compétences que celles qu'il déballe chaque jour, ce qui veux dire que peux importe la société dans laquelle il ira travailler, il ferra exactement la même chose, les mêmes déplacements, les mêmes costards, les mêmes sourires faux-cul alors que sa femme et bientôt son enfant seront à la maison à l'attendre.
Et oui, des fois Jean Rénald il rêve de rentrer chez lui chaque soir a 17h30, en ayant le même salaire pour éviter à sa femme de devoir travailler, et pouvoir la couvrir de beaux apparats même quand c'est pas les soldes.
Un jour, peut être, il pétera un câble et ouvrira un élevage d’ânes nains dans le Cantal, il ne portera plus de costard de sa vie, mais vissera sur sa tète un chapeau de paille tout pourri, et ça sera son signe extérieur de rébellion à la "société de consommation qui nous abrutie". (c'est lui qui l'a dit sur le groupe Facebook "Riches et Révolutionnaires - les R&R")

Et ton meilleurs rival, tu lui envie son corps? vous avez la même vie à peu de chose prés. Et le peu de chose prés en l’occurrence, c'est les 6h de sport intensif qu'il fait chaque semaine! chaque matin, il se lève 1h30 plus tôt que toi, il attaque directement par 1h de sport intensif, et passe au petit dèj hyper healthy.
Bin oui, tu croyais franchement que c'était son métabolisme qui lui donnait son fameux "sixpack"? Si toi aussi tu les veux ces abdos, tu sais ce qu'il te reste a faire!


Tu l'auras compris. Les autres ne laissent paraître que ce qu'ils veulent bien montrer.
Toi même je suis sûr, sur les réseaux sociaux tu postes des photos, des statuts, des commentaires qui laissent penser que pour toi, dans ta vie, tout va pour le mieux, que tu es entourés d'amis dans tout les sens, que tu ne t'ennuie jamais, mais à aucun moment tu n'exprimes ta solitude d’après boulot. A aucun moment tu ne dis clairement que ce soir, tu t'es endormi sur ton canapé, comme souvent, parce que tu n'avais personne à rejoindre au lit, à câliner, et que ça te faisait trop de peine de l'affronter.

Oui, je suis sûr, tu as bien compris. 
Ne te compare pas aux autres, ne te sens pas en compétition avec ce que tu peux voir sur internet ou ce que peuvent te raconter les autres.
Tu es toi, à toi de trouver ce qui te rendra heureux. Et si tes photos ne sont pas assez jolies pour les poster sur Insta, on s'en tape le jambon.
Ce qui compte c'est que toi, ce que tu as vécu à ce moment la, t'a procuré de la joie, et t'a conforté sur le chemin du bonheur.

Oui le bonheur c'est aussi simple que ça. Penser à soi en priorité, ne pas s’arrêter au regard des autres, mais bien regarder autour de soi. Il existe parfois des trésors qui n'ont pas besoin de carte pour être trouvés. Tu as juste à te pencher pour les cueillir. 

Sisi, je te jure que c'est vrai wsh. (voila, j'ai posé wsh, je suis trop fière de moi)

Maintenant réfléchi et dis moi quelle est ta source de joie simple et inattendue?

Moi? voir le ciel couleur flammes certains soirs d'été (oui c'est gnagnan mais c'est joooliiiieee!)



[J'ai la Flemme]





Si tu te reconnais, c'est normal 💖

07/07/2017

L'éponge - ou comment (sur)vivre quand on est empathique







Tu ressens en toi cette douleur quasi permanente.
Sans trop savoir depuis quand elle est la, tu la subis chaque jour comme un fardeau.
Jusqu'à maintenant, tu ne te posais pas trop de question, elle était la, c’est tout, c’était ainsi.
Puis un matin elle est devenue trop lourde.
Beaucoup trop lourde.

Alors tu t’es posés des questions.

Comment font les autres pour avancer ? 
Pour réussir à garder le dos bien droits malgré tout ce poids?

Et tu as compris.

Rares sont les personnes qui comme toi prennent tout à leur compte.
Tu en as croisé très peu sur ton passage, mais même avec ces personnes la, lorsqu’elles partageaient avec toi, tu ne pouvais t’empêcher d’absorber leurs malheurs. Comme si ton âme se nourrissait de toutes ces souffrances pour se sentir vivante.

Oh bien sur il y a ceux qui pensent être réellement empathique, mais qui finalement se couche le soir et dorment dans un calme serein. Qui le lendemain savent se recentrer sur leur vie et leur personne, surement pour se protéger certes, mais qui ne comprendront jamais ce que toi tu peux ressentir.

« Mais tu penses à de ces trucs toi ! »
Oui, tu y penses tout le temps. Parfois des années après. Ce ne sont jamais de bonnes choses qui restent, toujours les pires images.

« On dirait que tu n’as pas de bons souvenirs à te rappeler ! »
Oh si, tu en as, mais ceux qui ont marqués ta chair ne sont pas les plus réjouissant. C’est triste, mais ton Toi fonctionne ainsi.

Le constat est clair : tu es une Éponge.

Diantre, une éponge.

Le moindre petit tracas dans ton entourage et te voila plus mal encore que les principaux concernés.
Et tu souffres de ne pas pouvoir partager tes états d’âmes personnelles, car oui, rares sont les personnes qui lisent en toi comme tu lis en eux.
Rare sont ceux qui sentent ta peine, ta douleur, juste en t’écoutant respirer.
Toi tu perçois le moindre dérèglement dans l’air, tu le prends pour toi et essaye de tout remettre en ordre.

Mais alors, qui en ferra de même pour toi ?

Le bât blesse. Personne si ce n’est toi.
Parce qu’en plus d’être à l’écoute des autres, il faut être à l’écoute de ton Toi.

Oui, tu es seule pour t’occuper de toi.
Tu décides alors de te forger cette carapace, pour te centrer sur toi et toi seule, pour te mettre à l’abri des émanations extérieures, mais tu ne sais pas faire, tu ne peux pas le faire. Ta nature à toi, ton carburant toxique, ton besoin impérieux, c’est de sauver les autres. Ils ne peuvent pas survivre sans toi. Tu es leur boussole. Après tout, pourquoi te parlent-ils de leurs difficultés si ce n’est pour que tu les aides ?

Puis quand arrive le moment de parler de la lourdeur de ton cœur, de ta difficulté à digérer le monde qui t’entoure, tout le monde regarde ses baskets, comme si cela commençait à devenir gênant.

Et puis ne l’oubli pas, tu es un éponge.

Alors même lorsque ce que tu peux raconter met mal à l’aise, tu le prends pour toi, et te rajoutes un nouveau poids supplémentaire.

« Je lui ai fait de la peine, je l’ai bien vu. »
Oui, tu oublie aussitôt que cette personne n’en avais rien à faire de ton histoire, et tu prends à nouveau à ton compte le comportement d’autrui, en ayant déjà oublié que ton besoin premier était juste de partager une partie de ce que tu portes.

Oui tu souffres vraiment. Mais après tout, il y a pire ailleurs non ?

Ah bah tiens, justement, oui il y a pire ailleurs.
Sauf que là où la plupart des gens passeront à autre chose après avoir vu les images de la dernière guerre en date, toi tu le prends en pleine poire.
Bin oui, tu ne peux rien faire pour empêcher ça, donc c’est un peu de ta faute après tout, non ?

La sur ce point c’est un peu exagéré de penser ça, tu le sais bien, mais il n’empêche que tu ressens la vrai douleur de ces gens que tu ne connaîtras jamais.




Dans ton entourage, on te parle parfois de « dépression » mais toi tu préfère te dire que tu es « empathique ».

La Langue Française est ainsi faites, les mots ont leur importance.

L’étymologie de ce mot signifie « souffrir avec » (em/pathie).

C’est exactement ça. En plus de partager, tu souffres réellement avec l’autre et pour l’autre.

« Mais pourquoi tu veux aider tout le temps ? »
« Tu devrais te protéger au lieu de vouloir aider tout le monde ! »
Mais oui mais c’est bien sur ! Heureusement qu’on te le dit sinon tu n’y aurais pas pensé seule, gourdasse que tu es !

Non sérieusement, pourquoi poser ce genre de question ? Ça revient à dire « prend une douche pas trop chaude si t’as chaud ».
Nan ? Sérieux ?

Bref, essaye de penser un peu plus à toi, et à t’éloigner de tout cet environnement toxique, histoire de sentir l’air passer dans tes poumons, le soleil chauffer ta peau, le vent glisser entre tes doigts, et ton cœur s’alléger de ce poids.

Un jour tu sauras te protéger.

Ou pas.



[J’ai la Flemme]




Un article assez sympa qui traite du sujet :


Toujours sur ce blog, voici un petit test à faire pour connaitre votre degré d’empathie :

J’ai obtenu 61 à ce test, et vous ?